EN
Borderline, the Frontiers of Peace strives to show the results of a historical change that has taken place over the last decades in Europe.
Since the signature of the Schengen Agreements in 1985, the borders of most of the European continent have been erased little by little from the landscapes and people’s imaginations. These Agreements are a giant leap in the progressive unification of Europe and the emergence of a European conscience.

Today, with 26 countries belonging to the Schengen Area, 16,500 km of borders can be freely crossed. The attribution of the Nobel Peace Prize to Europe in 2012 has confirmed the historical importance of this slow, almost imperceptible, but radical change.

With the help of a GPS and detailed maps, I have conducted many trips along these "erased" borderlines, with the intention of capturing the essence of these now-peaceful crossings.
Even if sometimes these pictures have been taken thousands of km away from each other, they all provide images that are far from the stereotype
that we tend to associate with the notion of border. What is a border anyway?
FR
Depuis l'entrée en vigueur des accords de Schengen en 1995, les frontières d'une grande partie du continent européen s'effacent peu à peu des paysages et des imaginaires. Aujourd'hui, 26 pays adhèrent à cet espace, unique en son genre : plus de 16 500 kilomètres de frontière terrestre peuvent être franchis sans contrôle, sur un territoire de plus de quatre millions de kilomètres carrés. Celui-ci est le plus grand des espaces du monde dans lequel la libre circulation des personnes est accordée entre des Etats souverains.

Au regard de l'histoire européenne du XIXe et XXe siècle, pleine de cicatrices, de murs et de tranchées, c'est aussi une révolution. L'Europe unifiée, en supprimant la plupart des contrôles d'identité et des installations douanières, a redessiné la notion de limite d'état.

Depuis 2007, à l'aide d'un GPS et de cartes géographiques détaillées, j’ai réalisé plusieurs voyages le long de ces lignes effacées. Même si ces photographies sont prises à des milliers de kilomètres les unes des autres, elles véhiculent toutes une image différente des stéréotypes que l’on associe à la notion de frontière. D'ailleurs, qu'est-ce que c'est une frontière?